Promotion et gestion de la santé au travail

Publié le: 6 mars 2019


Des chercheurs de l'Université de Groningen, de l'Université de Neuchâtel et de l'Université de Berne ont utilisé deux études longitudinales à grande échelle, afin d’étudier les effets de l'exposition des employés à des interruptions au travail, c’est-à-dire des situations, des circonstances ou événements qui retardent l'atteinte d'un objectif. Ils peuvent se présenter sous diverses formes, telles que les courriels, les appels téléphoniques, les demandes de conseils, les visites de collègues pour bavarder ou encore les problèmes informatiques.

Les résultats de ces deux études montrent que ces interruptions étaient non seulement liées de manière immédiate à la satisfaction au travail et aux troubles psychosomatiques, tels que maux de tête, troubles du sommeil ou maux de dos, mais également à plus long terme (la première étude s’est déroulée sur 5 ans et la seconde sur 8 mois). Cette étude souligne les challenges et difficultés rencontrées par les employés pour trouver des stratégies afin de faire face aux interruptions constantes.

"Les interruptions au travail sont un facteur de stress quotidien pour de nombreux employés. Cette étude montre que les employés ne sont pas seulement frustrés par les interruptions, mais qu'ils en subissent aussi les conséquences à long terme", explique le professeur Laurenz Meier de l'Université de Neuchâtel. Avec l'avènement des nouvelles technologies et des bureaux Open Space, les interruptions semblent devenir de plus en plus fréquentes, accroissant le fardeau des employés qui doivent trouver des moyens de faire face à ces interruptions et de se concentrer sur leurs tâches.


Plus d'informations :

Le titre de l’article est "S'il vous plaît, attendez que j'aie fini ! Effets longitudinaux des interruptions au travail sur le bien-être des employés" par Anita C. Keller, Laurenz L. Meier, Achim Elfering et Norbert K. Semmer (accès direct). L'article est paru dans Work & Stress.

Veuillez contacter Laurenz Meier (Université de Neuchâtel ; e-mail : laurenz.meier@unine.ch) pour de plus amples informations.


(image provenant de ce site web, consulté le 06.03.2019)

Article par :

Florent Blanc

Fonction prof: Assistant étudiant (master) et collaborateur scientifique - IPTO (UNINE)

Arrow